Attention à la bronchiolite : une épidémie est en cours à La Réunion

20170320 Bronchiolite

La bronchiolite est une maladie très contagieuse qui touche principalement les enfants de moins de 2 ans. L’épidémie en cours à La Réunion sévit également à Mayotte.

Adèle Dijoux et Jim Thomas avec Gilbert Hoair Publié le , mis à jour le

L’Agence de Santé océan Indien tire le signal d’alarme et demandent aux parents d’enfants en bas âge d’adopter des règles strictes d’hygiène.
 
-Qu'est-ce que la bronchiolite ?
 
Il s'agit d'une maladie des petites bronches due à un virus contagieux qui apparait généralement lors de la saison des pluies. Les moins de 2 ans sont les plus touchés par cette maladie qui débute par un rhume et une toux, se transformant par la suite en gêne respiratoire et aussi des difficultés à s'alimenter. Cette maladie se guérit spontanément au bout de 5 à 10 jours mais une toux peut persister durant les semaines suivantes.
 
-Pourquoi parle-t-on d'épidémie ?
 
L’activité aux Urgences liée à la bronchiolite a augmenté de 49%  début mars
 
Depuis le début du mois février 301 passages pour des cas de bronchiolites on été enregistrés.
45% de ces admissions ont entrainés une hospitalisation.
 
-Comment prévenir la maladie ?
 
Il suffit d’adopter des gestes simples pour éviter de transmettre le virus :
 
- Se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon avant de s’occuper d’un bébé,
- Éviter de mettre les bébés en contact avec des personnes enrhumées et des lieux enfumés,
- Nettoyer régulièrement les objets avec lesquels ils sont en contact (biberons, tétines, jeux...),
- Aérer régulièrement leur chambre.
 
>> Les précautions à prendre
Quand on est enrhumé :
- Porter un masque (en vente en pharmacie) quand on s’occupe d’un bébé
- Éviter de l’embrasser sur le visage et sur les mains.
 
>> Quand l’enfant est malade :
- Lui désencombrer régulièrement le nez avec du sérum physiologique,
- Aérer sa chambre et veiller à ne pas trop le couvrir,
- Ne pas l’exposer à la fumée du tabac,
- Lui donner régulièrement à boire
- Continuer à le coucher sur le dos à plat
- L’emmener rapidement chez le médecin en cas de gêne respiratoire et de difficulté à s’alimenter. Si besoin, le médecin lui prescrira des séances de kinésithérapie respiratoire.