Quand le made-in-Normandie brille du nickel de Nouvelle-Calédonie

NICKEL
© Alain Jeannin | Une poêle de la manufacture Mauviel en Normandie. Le nickel pur SLN 25 - Produit à Nouméa par le groupe Eramet - donne sa brillance à l'acier.

La France c'est le pays de la gastronomie et l'on y trouve l'une des plus anciennes fabriques de casseroles au monde. La manufacture Mauviel a été fondée en 1830 et depuis 1989 elle utilise du nickel et du fer calédonien pour fabriquer le haut de gamme de l'acier inoxydable. 

Alain Jeannin
Publié le , mis à jour le

Mauviel-1830. Une référence pour la restauration haut de gamme mais qui est relativement peu connue du grand public. En revanche, les chefs étoilés du monde entier plébiscitent la marque normande bientôt bicentenaire, car elle leur propose des ustensiles de cuisson - lente ou rapide - qui conduisent la chaleur avec une parfaite régularité.

« J’ai fait mon service militaire dans la marine, au côté d’appelés calédoniens. Si j’utilise les produits Mauviel pour leur fiabilité unique en cuisine, j’aime aussi me souvenir de la Nouvelle-Calédonie, de mes jeunes années dans la Royale. Le nickel dans l’acier de mes poêles et de mes casseroles est du SLN calédonien, c’est ma façon aussi d’être fidèle à de bons souvenirs » souligne Philippe Hardy, chef étoilé du Mascaret et restaurateur à Blainville-sur-mer.

Mauviel, le meilleur de l'acier inoxydable au nickel

Dans cette manufacture normande, on façonne le cuivre et l'étain depuis les origines, mais aussi l'acier inoxydable dont la souplesse est facilitée par la présence de nickel produit par la Société Le Nickel en Nouvelle-Calédonie, une filiale du groupe français Eramet.
Moins d’une centaine d’ouvriers travaillent dans l’atelier historique de la petite commune de Villedieu. Ces artisans fabriquent des poêles, des casseroles, des sauteuses en cuivre depuis 1830 et en inox multicouches depuis 1989.
inox
© Alain Jeannin | Poêle de la manufacture Mauviel-1830. L'acier inoxydable français brille du nickel SLN produit en Nouvelle-Calédonie.


Made-in-Normandie et nickel de Nouvelle-Calédonie

L'alliage de fer et de nickel vient de loin, il est calédonien. Le SLN 25 produit par l’usine de Nouméa contient 25 % de nickel et c'est le plus pur au monde. Et le meilleur quand il s'agit de rendre l’acier inoxydable. « Nos matières premières sont toutes d’origine contrôlée et compatibles alimentairement. Notre acier est français, il est produit par Aperam à Gueugnon, son nickel est calédonien, c’est celui de la SLN à Nouméa. Nous utilisons donc le meilleur acier inoxydable" précise Nicolas Lebrun controleur de gestion chez Mauviel à Villedieu les Poêles dans la Manche.
SLN25 Doniambo
© Alain Jeannin | Alliage SLN 25 (nickel et fer) produit dans l'usine Eramet de Nouméa en Nouvelle-Calédonie
Les casseroles et les poêles servent dans des cuisines de prestige du monde entier. Au palais de l’Elysée comme à New-York, Sydney ou Tokyo. Et le nickel se rapproche ainsi de sa terre d’origine, la Nouvelle-Calédonie. La grande région Asie Pacifique est un marché d’avenir pour Mauviel qui associe la créativité française à un savoir-faire ancestral.

900 références figurent au catalogue pour les professionnels de la gastronomie. Dans l’atelier de production normand quelques machines mais beaucoup de travail manuel. Le cuivre et le nickel font partie de l’acier. Le nickel de Nouvelle-Calédonie fait briller les produits Mauviel made-in-Normandie. Des ustensiles de cuisine qui s’exportent dans le monde entier.
 
Mauviel c'est nickel ! Le reportage à Villedieu les Poêles en Normandie, dans l'une des plus anciennes manufactures françaises.
Alain Jeannin Nordine et Bensmail avec Gilles Dagneau et Philippe Champenois



Manufacture nickel Mauviel