Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Présidentielle : quels candidats soutiennent les principaux élus des Outre-mer ?

qui soutient qui présidentielle 2017
© FTV

On connait la liste des onze candidats qui seront présents au premier tour de l'élection présidentielle, le 23 avril 2017. Quels sont les candidats soutenus par les principaux élus des Outre-mer ? Tour d'horizon en images. 

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

François Fillon 

fillon

Malgré les affaires qui émaillent sa campagne, le vainqueur des primaires de la droite et du centre rassemble de très nombreux élus ultramarins.

Cliquez sur la photo interactive ci-dessous pour en savoir plus.


 

Benoît Hamon

Premier voyage outre-mer pour le candidat Benoît Hamon

Le vainqueur de la primaire de la gauche ne fait pas le plein des soutiens chez les grands élus socialistes ultramarins. Il peut tout de même s'appuyer sur plusieurs d'entre eux.

Le détail en cliquant sur l'image interactive ci-dessous.

 


Emmanuel Macron

Emmanuel Macron à Quimper lundi soir
Le candidat d'En Marche a engrangé plusieurs soutiens de poids dans les Outre-mer, essentiellement venus du parti socialiste.

Le détail des ralliements des principaux élus dans l'image ci-dessous.

 

Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon

Le candidat de "la France insoumise" peut compter sur les soutiens de plusieurs élus ultramarins. 

 

Marine Le Pen

Marine Le Pen

La présidente du Front National a reçu peu de soutien de la part d'élus des Outre-mer, hormis en Polynésie où elle a bénéficié de 35 parrainages de la part d'élus locaux proches de Gaston Flosse. Le Tahoeraa pourrait officiellement annoncer son soutien à Marine Le Pen dans les jours qui viennent. 
Flosse inélligible










 

Et les autres candidats ? 

Du côté des six autres candidats qui seront présents au premier tour de la présidentielle, on compte assez peu de soutien parmi les principaux élus des Outre-mer. Signalons tout de même que le candidat du NPA, Philippe Poutou, a été parrainé par le sénateur de Martinique Serge Larcher et par Alain Tien-Long, ex-président du conseil général de Guyane.

Cette liste est bien évidemment évolutive. Plusieurs élus ayant soutenus des candidats qui n'ont pas passé la barre des 500 parrainages, ils se repositionneront certainement d'ici au 23 avril. 

Pour retrouver l'ensemble des parrainages des élus d'Outre-mer auprès du Conseil constitutionnel, c'est dans notre article par ici.



 

Que pensez-vous de la nouvelle présentation des articles 1ère ?