Gel de la valeur du point d'indice, rétablissement de la journée de carence, 120 000 emplois supprimés en perspective, hausse de la CSG : autant d'arguments qui soutiennent le "profond désaccord" des syndicats nationaux avec les "mesures négatives" du gouvernement qui "s'accumulent" pour les fonctionnaires depuis mai 2017.

Un préavis de grève a été déposé le 29 septembre et une date a été choisie, le 10 octobre, date à laquelle les syndicats appellent à la manifestation. En Polynésie, les syndicats concernés se sont réunis mercredi 4 octobre. Ils ont demandé à être reçu par le Haut-Commissaire et le vice-rectorat.