Avant de fêter la fin de l'abondance, le "Rurumira'a"

rurumira'a
© Polynésie 1ère

L'association Haururu s'apprête à célébrer Matarii i raro, la fin du temps de l'abondance. Pour cela, les membres de l'association doivent d'abord enlever des marae les unu, ces totems levés en début de période. C'est ce qu'on appelle la cérémonie Rurumira'a.

polynesie1ere.fr, Mario Leroi et Patrick Tsing Tsing Publié le

Un à un les unu de 7 marae de la Papenoo sont retirés. Pour ces pièces de bois sculptés, symboles des relations avec les ancêtres, voici venu le temps du repos. Le temps du sommeil avec la fin du temps de l’abondance. Chaque enlèvement ne peut se faire qu’après une cérémonie, qui sera répétée à chaque fois.

Cette cérémonie appelée Rurumira'a est un passage obligé pour préparer la cérémonie de Matarii i raro qui aura lieu samedi prochain à Papenoo. Polynésie 1ère était présent pour cette première cérémonie dans la vallée de la Papenoo. Reportage.

Fête Rurumira'a

 

Retrouvez le reportage dans nos journaux télévisés de ce samedi 13 mai sur Polynésie 1ère

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe