Ice, inceste, agression et prostitution sur mineurs au tribunal correctionnel

Tribunal Correctionnelle de PPT

Ice, inceste sur mineur de 15 ans, prostitution de mineur, agressions sexuelles : c'était le rôle du tribunal correctionnel de Papeete ce matin. Sur les 5 affaires inscrites, la plupart ont été renvoyées. Une affaire de viol sur une fillette de 9 ans a été cependant jugée

MT/LP Publié le , mis à jour le

Plusieurs de ces affaires ont été renvoyées, notamment l'affaire d’Ice, où une touriste américaine est accusée d’avoir importé 195 g d'amphétamines au fenua en 2016 avec l'aide de trafiquants locaux.L'audience est renvoyée au 3 octobre prochain. Idem concernant l'affaire de prostitution de mineure.

Autre dossier qui met en cause un homme de 73 ans, Il aurait fait 5 victimes mineures sur la cote Est. Il aurait eu des relations sexuelles tarifées avec elles . Des photos à caractère pornographique des jeunes filles ont été retrouvées sur son ordinateur portable. Les faits remontent entre 2014 et 2016. L'affaire est également renvoyée au 3 octobre 2017.

Les seules affaires jugées ce matin auront été les affaires d'agression sexuelle.
D'abord,un jeune homme de 30 ans a éte condamné a 4 ans de prison dont 1 an avec sursis, 3 ans de mise à l’épreuve et inscription au fichier des délinquants sexuels. En février dernier il avait tenté de violé a Moorea son ex- belle mère.L’accusé a reconnu les faits tout au long de la procédure.

La deuxième affaire, était plus complexe, puisque l’accusé a nié tout au long du procès les fait qui lui étaient reprochés.La justice l’a condamné aujourd’hui à 18 mois fermes, 3 ans de mise a l’épreuve, interdiction de rentrer en contact avec ses victimes et inscription au fichier des délinquants sexuels pour avoir agressé sexuellement plusieurs mineur de moins de 15 ans a Paea au mois de mars 2016 .

Enfin une affaire extrêment délicate, dans laquelle un homme de 50 ans n'a pas hésité au mois de mars dernier a rentrer a plusieurs reprise dans un fare pour voler mais surtout pour agresser sexuellement une petite fille âgée d’à peine 10 ans en mars 2016. L'homme, un récidiviste déjà condamné à plusieurs reprises pour des faits d'agressions sexuelles en 1996 et 1997,  a nié en bloc les fait qui lui étaient reprochés. Il écope de 18 mois de prison ferme seulement contre les 8 ans de prison requis par le parquer et son inscription au fichier des délinquants sexuels.

Maitre DA SILVEIRA Sarah, avocate de l’une des victimes, exprime sa déception

Ice, inceste, agression et prostitution sur mineurs au tribunal correctionnel





Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe