Polynésie : La1ere.fr part en expédition dans les îles australes à bord de la pirogue Fa’afaite

La pirogue Fa'afaite
© D. Hazama | La pirogue Fa'afaite

La pirogue Fa’afaite arrive ce lundi à Raivavae. C’est la première étape d’une expédition dont l’objectif est de promouvoir le projet de grande réserve marine, Rahui Nui No Tuha’a Pae, souhaitée par les habitants  des Australes. La1ère sera à bord de Fa’afaite. 

Cécile Baquey
Publié le , mis à jour le

C’est la première fois que la pirogue traditionnelle Fa’afaite se rend sur quatre îles de l'archipel des Australes : Raivavae, Tubuai, Rurutu, puis Rimarata. A chacune de ces étapes, la pirogue sera accueillie par des cérémonies, des chants et des danses.

Plage de Raivavae
© DR | Plage de Raivavae


Le retour de la navigation traditionnelle

L’association Fa’afaite plaide pour le renouveau de la navigation traditionnelle. Les premiers explorateurs polynésiens se guidaient grâce aux étoiles et à aux constellations qu’elles forment dans le ciel. Fa’afaite renoue avec ces connaissances ancestrales.

Promouvoir la grande réserve marine

La pirogue emmenera à son bord un équipage dont l’objectif est de promouvoir la grande réserve marine, Rahui Nui No Tuha’a Pae, un projet appuyé par la population  des  îles australes. Pour le président de l'association Faa'afaite, Jean-Claude Teriiterooiterai, "on est aussi vulnérable sur une île que sur une pirogue. La vie d'un équipage ne dépend que de ses propres intuitions, poursuit-il, celles des habitants d'une île ne dépend que de ses propres valeurs". 

Le renouveau du Rahui

Le Rahui est une zone de jachère en mer, traditionnelle et spirituelle, qui est appliquée depuis 1984 à Rapa. La cinquième île habitée des Australes a renoué avec cette tradition sous l'impulsion de son ancien marie Lionel Watanabe.

Le Rahui permet de gérer durablement et collectivement la ressource en poissons. A Tehaupoo, sur la presqu’île de Tahiti, les pêcheurs ont renoué récemment avec ce mode de gestion. Regardez ce reportage de France Ô :

Reportage AMP des Australes
 

Rencontre avec des enfants

A chaque escale de cette expédition de la pirogue Fa’afaite, des évènements auront lieu pour promouvoir le projet de Rahui nui, grand rahui. A Raivavae, l’équipe de la pirogue, se rendra à l’école pour parler avec les enfants de navigation traditionnelle et de Rahui.

Orero à Tubuai

A Tubuai, un Orero, un concours d’éloquence aura lieu. Des enfants feront des discours pour évoquer les thèmes de la préservation de la nature et du Rahui. Pour comprendre ce qu’est un Orero, regardez et écoutez le dicours de cet enfant de Rapa (vidéo ci-dessous) :
 


Concours de pêche

La pirogue poursuivra son voyage jusqu'à Rurutu. Sur l’île, un concours de pêche sera organisé. Les pêcheurs sont les garants du succès d’une réserve marine. Le projet Rahui Nui No Tuha’a Pae les associe car ce sont eux, les premiers confrontés à la baisse inquiétante de la ressource en poissons.

Le taro, tubercule emblématique de Rurutu
© Polynesie1ere | Le taro, tubercule emblématique de Rurutu


Vaiana à Rimatara

Enfin la pirogue Fa’afaite terminera son périple aux Australes à Rimatara. Le dessin animé Vaiana y sera projeté. Le dernier succès de Disney célèbre à sa façon la fierté des navigateurs polynésiens, leur désir de découverte et leur respect pour la mer.

vaiana
© Capture écran

Pendant ces quinze jours, Cécile Baquey de La1ère.fr sera à bord de Fa’afaite et fera escale dans les quatre îles de l'archipel des Australes où la pirogue se rendra. A travers des reportages écrits et filmés, elle vous fera vivre cette expédition dans ces îles situées à l'extrême sud de la Polynésie.