Ouragan Maria : un mort et deux disparus en Guadeloupe, les îles du Nord menacées et la Martinique épargnée [SYNTHESE]

L'ouragan Maria a frappé la Guadeloupe dans la nuit de lundi à mardi.
© Guadeloupe 1ère / AFP | L'ouragan Maria a frappé la Guadeloupe dans la nuit de lundi à mardi.

L'ouragan Maria a fait au moins un mort et deux disparus en Guadeloupe. Inondations, toitures arrachées, arbres couchés : Maria a frappé l'archipel, après avoir épargné la Martinique. En catégorie 5, il se dirige vers Saint-Martin et Saint-Barthélémy déjà dévastés par Irma.

Laura Philippon
Publié le , mis à jour le

#Un mort, deux disparus et des dégâts

Une personne a été tuée ce mardi en Guadeloupe par la chute d'un arbre et deux autres sont portées disparues suite au naufrage d'un bateau au large de la Désirade, a annoncé la préfecture de Guadeloupe, après le passage de l'ouragan Maria. La personne décédée "n'a pas respecté les consignes de confinement", précise la préfecture dans un premier bilan provisoire. 

Une partie de la Guadeloupe s'est réveillée les pieds dans l'eau ce mardi. Des inondations touchent Pointe-à-Pitre, les Abymes, et des "submersions sur le littoral du sud Basse-Terre", sont signalés par le préfet qui ajoute qu'il y a "peu de dégâts sur le bâti". Toutefois, des toitures se sont envolées, des arbres sont couchés sur les routes et 80 000 abonnés sont privés d'électricité, soit 40 % des foyers. Selon le préfet, "quelques casernes de pompiers" ont perdu leurs toitures et le commissariat de Pointe-à-Pitre a "environ un mètre d'eau dans son garage". 

Regardez à Basse-Terre ces images impressionnantes de E.Eugène-Mormin et JM.Mavounzy de Guadeloupe 1ère :

L'ouragan a frappé l'archipel pendant près de 12 heures tout au long de la nuit. Vents violents, pluies diluviennes, houle, les Guadeloupéens ont passé une nuit difficile. L'œil du cyclone est passé à seulement 20 kilomètres des Saintes. L'archipel est toujours placé en vigilance grise, et le confinement de la population reste obligatoire.
 
 
Qualifié de "potentiellement catastrophique", l'ouragan Maria s'est éloigné peu à peu des côtes de la Guadeloupe ce mardi. Pour autant, "les conditions météo sont toujours très mauvaises, la pluie, la houle augmentent, les risques d'inondations, de submersion et de glissement de terrain", a prévenu la préfecture, invitant la population à rester chez elle. "Les vents demeurent très violents", a-t-elle précisé. Ecoles, administrations et entreprises sont fermées dans toute l'île.
 
 

#La Martinique épargnée

Avant la Guadeloupe, l'ouragan Maria avait quelque peu épargné la Martinique. L'œil du cyclone est passé à 50 km des côtes  nord et Maria a fait des "dégâts matériels peu importants, peu significatifs" et deux blessés "très, très légers", a indiqué le directeur général de la Sécurité Civile, lors d'une conférence de presse depuis Paris. Il promet "une remise en état et une reprise de la vie économique dès que la fin de la dépression sera passée".
 
Selon la préfecture, 33.000 foyers ont été privés d'électricité. Le préfet a maintenu mardi l'arrêt de l'activité économique et la fermeture des écoles et ordonné à la population de rester confinée.
 
 

#St-Martin et St-Barth en alerte violette

Deux semaines après le passage meurtrier d'Irma à Saint-Barthélemy et Saint-Martin (11 morts), Maria poursuit sa route dans la Caraïbe. Elle oscille entre la catégorie 4 et la maximale 5 et reste "extrêmement dangereux", selon le Centre national des ouragans (NHC) américain. L'ouragan devrait passer mardi environ à 150 km au sud des deux îles placées en alerte violette depuis 12h (heure locale).
 
 

#La Dominique dévastée

Avant de frappé la Guadeloupe, l'ouragan Maria n'a en revanche pas épargné la Dominique. Située entre la Martinique et la Guadeloupe, cette île a "perdu tout ce qui pouvait être perdu", a déclaré mardi matin le Premier ministre Roosevelt Skerrit sur Facebook, affirmant que les vents "ont emporté les toits de presque toutes les personnes auxquelles j'ai parlé ou été en contact". Aucune victime n'est toutefois signalée jusqu'à présent dans l'île d'environ 70.000 habitants, a-t-il ajouté.
 
 

#Transport aérien suspendu

Dans le ciel, Air France a annoncé mardi l'annulation pour la deuxième journée consécutive de ses vols au départ et à destination de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, en raison des conditions météorologiques liées à l'ouragan Maria.
 

#Arrivée d'Annick Girardin

Depuis la Guyane où elle se trouve, la ministre des Outre-mer Annick Girardin a annoncé qu'elle se rendrait dans l'après-midi en Guadeloupe. "Les préoccupations, c'est bien Marie-Galante et les Saintes", a-t-elle affirmé
 
 

#Renforts

Le gouvernement a dépêché des renforts aux Antilles, notamment 668 personnels de la sécurité civile. Par ailleurs, un contingent de 565 militaires de la Sécurité civile devait quitter la métropole dans la journée. Un deuxième renfort, "une centaine de militaires de la Sécurité civile, de sapeurs-pompiers spécialisés dans les opérations de déblaiement" devait également rejoindre les Antilles dans la soirée de mardi.


 

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe