Une semaine pour retrouver les disparus de Houaïlou

Inondations Houaïlou Gouareu
© David Sigal/NC1ere | Spectacle de désolation à la tribu de Gouareu à Houaïlou

Il y a huit mois que des glissements de terrain meurtriers se sont abattus sur les tribus de Gouareu et de Ouakaya, à Houaïlou. A partir d'aujourd'hui et pour une semaine, une mission va tenter de retrouver les dépouilles des trois habitants disparus.

Angélique Souche avec Françoise Tromeur Publié le , mis à jour le

Le 22 novembre 2016, les fortes pluies tombées sur Houaïlou provoquaient un dramatique glissement de terrain dans les tribus de Gouareu et de Ouakaya. Un choc à l’échelle de toute la Calédonie car cinq corps avaient été retrouvés, dix personnes avaient été blessées et trois habitants étaient signalés disparus. Sans que les secours ne réussissent à les retrouver.
 

Opération de la dernière chance

Près de huit mois après ces éboulements qui ont endeuillé la commune, une nouvelle tentative commence aujourd’hui, à Gouareu et à Ouakaya, pour retrouver ces trois disparus. Une opération de la dernière chance rendue possible grâce à des renforts venus de l’Hexagone, afin d’aider les familles dans leur travail de deuil. Cette mission de sécurisation et de recherche doit durer une semaine, avec deux experts démineurs dépendant du ministère de l’Intérieur : la présence d’anciennes grenades a en effet été signalée. Un maître-chien sera également présent, ainsi que treize agents de la Sécurité civile. Ecoutez les explications d’Eric Backès, leur directeur, interrogé par Angélique Souche.

 

Un bilan le 20 juillet

Un rendu de l’opération doit être présenté à la mairie de Houaïlou, en présence des familles le 20 juillet.