A l’hôtel de ville de Hienghène, le mouvement de grève se durcit. Depuis ce lundi matin, les personnels de l’internat provincial et de l’école publique du village ont rejoint le mouvement en solidarité. Le collège provincial n’accueille pas d’élèves et la direction de l’internat a dû renvoyer les pensionnaires entrés hier. Notez que les ramassages scolaires ne sont pas assurés.
Cette grève engagée à la mairie de Hienghène attaque sa troisième semaine. Les syndicats réclament toujours  le départ de la secrétaire générale, qu’ils jugent incompétente.