L’îlot Puen est calciné à plus de 70%. 218 hectares de brousse sont partis en fumée sur les 300 de l’îlot. Le feu attisé par des rafales à prés de 70km/h a très vite embrasé la végétation rare et très sèche. L’incendie qui s’est déclaré lundi a ravagé le paradis des touristes et de la famille d’éleveurs de Boulouparis. L’îlot Puen accueille en effet des touristes pour les randonnées à cheval et un élevage bovin. Mais heureusement les bêtes et les maisons sont sauvées.

Deux hélicoptères bombardiers d’eau au secours de Puen
Ce mardi matin, un groupe de pompiers de la La Foa et quelques hommes de la sécurité civile noyaient les dernières fumerolles au sud de l’îlot. Sans l’intervention des hélicoptères, Puen aurait été entièrement calciné. L’origine du feu n’est pas encore connue. Une enquête est en cours, elle déterminera les causes accidentelles ou criminelles de cet incendie au milieu du lagon.


La mairie de Thio porte plainte après l’incendie
3 jours après l’incendie qui a brûlé 540 hectares à Thio, et menacé plusieurs habitations, la mairie et la tribu de Saint Michel ont décidé de porter plainte contre X.

Depuis 3 jours plus de 540 hectares ont été ravagés par les flammes. NC1ère

En cette période de plantation des champs d’ignames, le président du conseil des anciens recommande de ne plus pratiquer l’écobuage. Justin M’Boueri souhaite une prise de conscience collective et rapide de la population afin que le danger soit écarté pour les habitations, les plantations ou l’environnement. Ce mardi après-midi, le feu a repris près du pont de la rivière de Nabouru.