A l'intérieur de l'arène


Il est 16 heures quand le bus affrété pour les Cagous s'engage dans le long couloir qui mène au stade Indira Gandhi. Un stade qui accueillera le 10 octobre prochain le match de cricket Inde - Australie. Il n'y pas dans d'enceinte plus grande que celle-ci dans l'état d'Assam. Les joueurs descendent du véhicule, passent sous les tribunes, et accèdent au terrain entouré d'une piste d'athlétisme. Dimanche, c'est là qu'ils joueront l'équipe de France dans le premier match de leur Mondial. L'équipe se réunit au niveau du rond central et pose pour le photographe officiel de la FIFA. Les joueurs se délectent du moment.
Découverte du stade Indira Ghandi. M.Charmasson

"Imagine une balle qui vient comme ça. Juste pour ton pied gauche, et tu mets ça dans la lucarne. En une touche, ça va le faire sur ce terrain. Bim, bam !"


"C'est magnifique"


Cyril Nyipie apprécie le moment. Comme pour ses coéquipiers, un rêve est en passe de devenir réalité à Guwahati. Jouer au football, devant une foule de spectateurs, au plus haut niveau. Le milieu de terrain y pense alors que nous l'interrogeons, une petite heure après la visite du stade Indira Gandhi, sur un terrain d'entraînement situé à proximité.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.