Meurtre de Patrice Clet : les parlementaires guyanais reçus en urgence par Bernard Cazeneuve

Par Laurence Théatin/La1ere.fr Publié le

Les parlementaires guyanais ont été reçus en urgence mercredi soir par Bernard Cazeneuve suite au meurtre de l'ancien conseiller général et secrétaire général adjoint du Walwari, Patrice Clet. Ils demandent au ministre de l'Intérieur l'arrivée anticipée des moyens supplémentaires annoncés, la Guyane étant touchée par un mouvement de grève dans la police nationale. 
Les échanges auraient été tendus entre le député Gabriel Serville et le cabinet du ministre. Gabriel Serville a demandé que soit adaptée la loi pénale en Guyane sur la proportionnalité de la légitime défense. Le conseiller de Bernard Cazeneuve lui aurait répondu que la loi est la même partout en France. Chantal Berthelot souhaite rester dans le cadre du droit. Selon les députés, Bernard Cazeneuve communiquera demain.