Morgane Edvige est sur un petit nuage. Ses journées et ses soirées, elle les passe avec les 116 autres candidates venues du monde entier. Et même s'il n'y aura qu'une seule Miss World, ce type de concours favorise les échanges entre les jeunes femmes. Morgane partage sa chambre avec Miss Pays-Bas, et elle participe aux activités de groupe avec des hispanophones et anglophones. Si un temps la barrière de la langue a posé problème, selon ses dires "ça se passe très bien".

Son atout : son expérience

Durant les deux premières semaines, l'emploi du temps des miss était plutôt léger (visite touristique, atelier), mais depuis lundi, le rythme s'est intensifié. Entre les journées de répétition (de 11h à 18h), les essayages pour le show, les tournages et shootings planifiés le soir, la jeune femme ne sait plus où donner de la tête. 

Mais elle ne panique pas du tout. Mieux encore, elle se dit plus à l'aise que certaines candidates par rapport à son expérience et surtout sa double préparation, à Miss Martinique puis Miss France : "c'est fatigant, mais je prends plaisir à le faire et j'en profite"

Un concours hors norme

Pourtant, selon Morgane, Miss World n'est pas comparable aux deux autres concours, "ce n'est pas le même style, nous faisons beaucoup de représentation extérieure, il faut être actif sur les réseaux sociaux... il faut vendre son pays".

Quant à son sentiment à quelques jours de l'élection, sa réponse est sans appel. "Je suis sereine. Forcément il y a une appréhension, c'est un concours international donc il y a un peu de pression, mais je suis fière de représenter la Martinique et la France"

(Re)voir la vidéo envoyée par Morgane Edvige :
Teaser Morgane Edvige

Morgane Edvige se sent prête pour le concours Miss World prévu ce dimanche 18 décembre.  - Martinique 1ère