Après deux jours de course dans la Mini-Transat La Boulangère, les solitaires composent avec un régime de vent très faible et il n'y a pas de stratégie à long terme qui vaille dans ces conditions : l’essentiel est de conserver un peu de vitesse. La tête de flotte devrait donc arriver ce mercredi aux abords du cap Finistère et rencontrer des vents porteurs qui devraient propulser, les bateaux à grande vitesse vers le sud. Il ne reste que vingt-quatre heures aux solitaires pour faire leur choix pour la suite de la route a emprunter pour les Canaries.

Les positions


Catégorie série, les favoris restent aux avant-postes. Rémi Aubrun (Alternative Sailing – Constructions du Belon) a pris le meilleur, pour presque un mille, sur Erwan le Draoulec (Emile Henry). Pour comprendre le rythme imposé par les leaders, il suffit de constater qu’à l’arrière de la flotte, des concurrents pointent déjà à plus de 45 milles. 
 
Catégorie prototype, Erwan le Mené  poursuit sa course en tête, il se situe à 1091,4 milles de l’arrivée. En deuxième position Ian Lipinski sur Griffon.fr à 0,6 milles.
Le Guadeloupéen Keny Pipérol dans le top 10 (catégorie Prototype) Breschi/Mini-Transat
Keny Pipérol (Région Guadeloupe) occupe la 8e place ce mardi soir. (position : 43°59.65'N - 06°45.40'W Le Guadeloupéen a enregistré des pointes de vitesse ce mardi entre 7.6  et 9.1 noeuds