Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Kalash condamné à six mois de prison avec sursis pour détention d’arme

Publié le , mis à jour le
Kalash
© LAURA PHILIPPON | Kalash, le mercredi 28 septembre, devant la cour d'appel de Paris.
Serge Massau

Kalash évite la prison. La cour d’appel de Paris vient de condamner l’artiste martiniquais à six mois de prison avec sursis pour détention d’arme. En première instance, il avait déjà été condamné à la même peine, mais le parquet avait fait appel.

La cour d’appel de Paris vient tout juste de rendre sa décision : l’artiste martiniquais Kalash est condamné à six mois de prison avec sursis pour acquisition et port d’arme de catégorie B sans autorisation. Il évite tombe la prison ferme. Lors d’une perquisition liée à une affaire de stupéfiants, l’arme en question avait été découverte à son domicile, en mai dernier.
A l’audience d’appel, le mois dernier, Kalash avait expliqué qu’il voulait renforcer sa sécurité suite à plusieurs tentatives de racket. "Quand on se sent menacé, on dépose plainte, on ne s’achète pas une arme", lui avait répondu l’avocat général. Kalash avait finit par reconnaitre "une erreur".
Lors du procès en première instance, au mois de mai dernier, le rappeur martiniquais avait déjà été condamné à six mois de prison avec sursis, mais le parquet, qui avait demandé une peine d’un an de prison ferme, avait fait appel.