Irma : Victorin Lurel espère que la visite du président Macron "sera utile et efficace"

Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mer.
© JEAN-CHRISTOPHE L'ESPAGNOL / AFP | Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mer.

Alors que le chef de l'Etat se rendra à Saint-Martin, mardi, l'ancien ministre des Outre-mer, Victorin Lurel (PS) espère que cette visite d'Emmanuel Macron sera "utile et efficace".

La1ère.fr (avec AFP) Publié le , mis à jour le

L'ex-ministre des Outre-mer Victorin Lurel (PS) a dit lundi espérer que la visite d'Emmanuel Macron sur l'île de Saint-Martin, moins d'une semaine après le passage dévastateur de l'ouragan Irma, serait "utile et efficace".
 

"Je crois qu'il a repris les choses en main"

"Il faut que toute visite soit utile, il ne faut pas que ce soit simplement pour la pub. C'est pas le cas, j'espère que la présence du président sera utile et efficace", a déclaré Victorin Lurel sur RFI, précisant avoir "eu un échange avec lui".
 
"Je crois qu'il a repris les choses en main"
, a-t-il ajouté, réitérant ses critiques sur l'action de l'Etat dans les premiers jours qui ont suivi le passage d'Irma. "Il y a eu manifestement une absence de coordination, des retards pris dans l'acheminement des forces, dans la prévention, et puis dans le quadrillage pour le maintien de l'ordre, c'est une évidence", a-t-il dit.
 

"Un peu plus optimiste"

"Aujourd'hui je crois que ça va mieux et on peut être un petit peu plus optimiste", a-t-il néanmoins estimé. "Depuis deux jours, c'est ce qui me revient, on commence à reprendre les choses en main, à mieux expliquer".
 
"On ne peut pas faire à l'Etat le reproche de n'avoir pas travaillé, de n'être pas présent aujourd'hui, mais manifestement, on a oublié la culture cyclone, on n'a pas fait comme les Hollandais qui eux ont une culture de la prévention", a encore affirmé l'ancien ministre qui s'exprimait depuis Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).
 
Le président Emmanuel Macron s'envolera lundi soir pour l'île de Saint-Martin, ravagée mercredi par l'ouragan Irma, et y restera mardi, a annoncé dimanche le ministre de l'Intérieur.
 

les + lus