Un consortium composé de Comores Câbles, d'Orange et de la Société réunionnaise du radiotéléphone (groupe Altice) prévoit une mise en service en 2018 pour ce nouveau câble baptisé FLY-LION3, long d'environ 400 km, a précisé l'opérateur français dans un communiqué.
               
FLY-LION3 sera concrètement une antenne des câbles existants LION et LION2 (pour "Lower Indian Ocean Network"), qui relient déjà Maurice, La Réunion, Madagascar, Mayotte et le Kenya. D'une capacité de quatre térabits par seconde, il sera connecté au câble EASSy (Eastern Africa Submarine Cable System), qui longe toute la côte orientale de l'Afrique, de l'Afrique du Sud au Soudan avec un point d'ancrage sur Grande Comore.
               
"FLY-LION3 renforce, ainsi le réseau des opérateurs dans l'archipel des Comores et apporte capacité et sécurisation sur chacun des territoires concernés, ainsi qu'une connectivité accrue vers le reste du monde grâce aux destinations offertes par les autres câbles", a commenté Orange, qui est partie prenante dans lesdits autres câbles LION1, LION2 et EASSy.