Depuis le 22 septembre, une vingtaine d'invités issus des peuples noirs-marron, amérindiens de Guyane, et du Brésil, sont réunis à l'université de Guyane pour un séminaire qui s'inscrit dans la semaine du goût (du 09 au 15 octobre dans toute la France). Parmi les Guyanais, des participants  Businenge, Wayana, Teko et Kali'na. Les invités Brésiliens représentent les peuples Karipuña de l'Amapá, Patamona de l'Etat du Roraïma (appartenant au groupe Caraïbe), Umutina du Mato Grosso (groupe gê), Piratapuya et Baniwa d'Amazonas (les Baniwa étant du groupe Arawak).


Conférence sur les cuisines amazoniennes le 26 septembre


Deux évènements sont ouverts au public. Ce samedi 24 septembre, en concordance avec la fête de la Gastronomie, avait lieu la dégustation de plats traditionnels, à la boutique solidaire de l'association Gadepam. Au menu, on pouvait déguster les traditionnels kasilipo, la soupe Afingi, du cachiri, de la crème de banane ou de maïs, du wassaï et de la cassave ; mais il y avait aussi ce mets bien plus insolite : damurida. Ce plat originaire du Roraïma est une recette de poisson avec du piment, des feuilles de piment et...des termites.
L'autre temps fort ouvert au public est la conférence intitulée « Cuisines amazoniennes : Leçons pour le présent et l'avenir », qui se tient le mardi 26 septembre de 18 h à 20 heures à l'amphithéâtre A de l'Université de Guyane au campus de Troubiran. Le séminaire se tient avec, entre autres, le concours de l'Université de Guyane, de l'IRD, le Muséum d'Histoire Naturelle, la CTG, et l'association Gadepam.

Le prochain évènement autour de la culture et des traditions locales sera la sixième édition du festival Busi Kondé Sama, qui se déroulera du jeudi 5 au samedi 07 octobre 2017, sur la place des Palmistes. Ensuite, le samedi 14 octobre, l'association Gadepam organise dès 09 heures 30 un atelier de fabrication d'huiles essentielles.