3 heures et 45 minutes, c’est le temps qu’il aura fallu à Jacques Tuset, Jills Vanégas et Ned Denison pour relier les îles du salut au continent guyanais sur la plage de Kourou. Ils ont du affronter une mer très agitée avec des vents violents. Leur arrivée s’est faite sous les applaudissements des amis de la natation et des familles.
Jacques Tuset, spécialiste de la nage en eau libre déclarait à son arrivée : «  c’est un rêve qui devient réalité, c’est une évasion supplémentaire (…) c’était dans des conditions extrêmes, on a mis 3 heures et 45 minutes, c’est pour une bonne cause, c’est formidable ».
La mission est double pour Jacques qui nage afin de pouvoir récolter des fonds en faveur des personnes atteintes par la choroîdérémie.

Le reportage de José Blézès et Alfonso Martinez