Mobilisation d'un collectif de pêcheurs plaisanciers contre un projet d'arrêté préfectoral limitant la pêche

Le collectif des plaisanciers en réunion
© Eric Boutin | Le collectif des plaisanciers en réunion le 24 juillet

Un collectif de pécheurs plaisanciers est vent debout contre un arrêté préfectoral visant à limiter la pêche de l’acoupa, une espèce de poisson très prisée des guyanais et en voie de disparition.

guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Les membres du collectif se sont réunis hier soir 24 juillet  à la maison de quartier de Brutus à Cayenne pour en discuter. Ce collectif se compose, entre autres associations de : Amazone Aourou, Plaisanciers pécheurs de Guyane, Pécheurs sportifs amateurs de Guyane et de l’association Zen Pécheurs de Guyane.

L'abandon immédiat de ce projet est réclamé


Ce groupe réclame purement et simplement l’abandon immédiat d'un projet d'arrêté du préfet Martin Jaeger qu’il juge sans fondement et sans consultation. Ce document indique qu’un certain nombre de pêcheurs auraient une activité trop importante et qu’ils vendent leur récolte alors que cela est interdit. Notamment une espèce protégée, celle de l'acoupa. Selon le collectif, il n'y pas raréfaction de l'acoupa et la seule menace réelle serait, plutôt, celle de l'activité de pêche illégale dans les eaux guyanaises.