Mission peu ordinaire pour le lanceur Soyouz qui vient de décoller de Kourou

soyouz
© CSG

Une fusée Soyouz a décollé, jeudi 18 mai, à 8h54 (heure de Kourou) du Centre Spatial Guyanais de Kourou. La mission va durer plus de 5 heures pour mettre en orbite un satellite gouvernemental. Il s'agit d'une mission peu ordinaire pour Soyouz. Explications.

Guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Depuis la fin des mouvements sociaux, les lancements s’enchaînent au Centre Spatial Guyanais. Après une fusée Ariane 5 au début du mois, c’est une Soyouz qui s’est élancée ce jeudi matin de Sinnamary.
 
Il était 8h54 et 53 secondes lorsque la fusée a décollé. Il s’agit d’une mission peu ordinaire pour le lanceur russe qui va viser l’orbite géostationnaire, afin d’y placer un satellite gouvernemental. Traditionnellement, ces missions visant à atteindre l’orbite géostationnaire sont menées par les fusées Ariane 5.
 

Missions du satellite

Le satellite SES-15 est le dernier bijou de l’opérateur SES, premier satellite de sa flotte hybride et tout électrique. Sa mission : fournir des communications pour les domaines aéronautiques et maritimes, mais aussi pour des gouvernements.
 

Plus de 5h de mission

Avant de se séparer de son passager, Soyouz va effectuer un long voyage de près de 5 heures et demie au cours desquelles les moteurs seront éteints pendant 4 heures et demie, ce qu’on appelle la phase balistique.

 

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe