Insécurité : une vague de cambriolages à Saint-Georges de l'Oyapock inquiète la population

Publié le , mis à jour le
Saint-Georges de l'Oyapock
© CL
guyane 1ère

La commune de Saint-Georges a t-elle perdu de sa quiétude ? En deux mois, quatre vols à main armée ont été commis. Des actes délinquance qui sont pris au sérieux. Les forces de l'ordre ont renforcé les contrôles dans le bourg.

La paisible commune de Saint-Georges, à la frontière avec le Brésil est aussi victilme de l'insécurité.  Les récents vols à main armée commis par des individus venus de l'autre rive, inquiètent la population qui a, aussi, manifesté contre l'insécurité à l'appel des 500 frères le 22 février dernier.
Le maire Georges Elfort travaille avec les forces de sécurité pour que le phénomène ne prenne pas davantage d'ampleur. Il y a plus de gendarmes qui patrouillent avec la police de l'air et des frontières. Il invoque aussi d'autres signes alarmants. Saint-Georges ferait aussi partie des étapes des circuits des trafiquants de drogue.
Les auteurs des derniers braquages ont été identifiés et arrêtés en Guyane et au Brésil. 

Le reportage de Leïlia Chérubin Jeannette et Martial Gritte


  1. /
  2. guyane