Il n'y a pas eu de blessé grave, au cours de cet incident qualifié de "mineur" par la direction et les syndicats. Vers 10 heures et demi, un détenu a mis le feu à son matelas. Il a été intoxiqué, ainsi que son co-détenu. 
Les pompiers sont intervenus et ont conduit les deux hommes au Centre hospitalier Andrée Rosemon, pour une visite de contrôle. 
Selon la direction, les deux détenus vont rapidement passer en conseil de discipline, et devront rembourser le matériel détérioré.