Le Comité local de suivi de l'Accord de Guyane a tenu sa première réunion

Davy Rimane lors de la 1ère réunion du Comité local de suivi de l'Accord de Guyane
© Anthony Hilaire | Davy Rimane lors de la 1ère réunion du Comité local de suivi de l'Accord de Guyane

La première réunion du Comité local de suivi de l’Accord de Guyane s’est tenue le 20 juillet à l’Université de Guyane à Cayenne. Cela a permis d'adopter une méthode de travail puis une série de rendez-vous par secteur à compter du 7 août.

Guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Une assemblée importante, tant au niveau des acteurs de l'Accord de Guyane que du public, était présente pour la première réunion du Comité local de suivi de l'Accord de Guyane du 20 juillet.
Il aura beaucoup été question de mise au moint, de méthodologie avant de fixer le calendrier de travail qui démarre au mois d'août.
Un document plus précis sur les modalité d'application doit être travaillé avant l'arrivée de la ministre des Outremer, Annick Girardin, au mois de septembre. Les réunions thématiques vont démarrer à compter du 7 août. Elles apporteront les précisions nécessaires sur certains dossiers pour l'application sincère des engagements de l'Etat.

Lors de son intervention, le président de la CTG, Rodolphe Alexandre est revenu sur la tenue prochaine d'un congrès des élus de Guyane. Il pourrait être organisé pour le mois d'octobre.

Le préfet Martin Jaeger, invité du Guyane soir est revenu sur cette première rencontre du Comité de suivi et a insisté sur la volonté de l'Etat de faire aboutir le processus et de respecter les engagements pris à la fin de la mobilisation sociale de mars et avril 2017. 

L'Accord de Guayne adopté en avril prévoit un plan d'urgence en deux volets : la première tranche d'1,85 millaird est déjà balisée tandis qu'une seconde qu'une seconde tranche s'élève à 2,1 milliards et doit encore faire l'objet de négociations.