Le 18 septembre une factrice de la plateforme de distribution de Cayenne-Baduel a été braquée alors qu’elle effectuait sa tournée. Son véhicule a été volé et retrouvé quelques heures plus tard.
L’agent de la Poste  très choquée par cette agression a été prise en charge par une cellule psychologique. Ce matin, le personnel du centre de tri a débrayé pour essayer de se retrouver ensemble et désamorcer la situation. Le travail reprend progressivement. De son côté le Directeur Régional de La Poste de Guyane, Robert Tastet, précise que les postiers exercent une activité difficile, que ce soit au courrier ou au sein des bureaux de poste, et condamne fermement ce type de comportement. Aucune tolérance ne sera accordée face aux actes de violence perpétrés envers son personnel, et toutes les voies de droit à sa disposition seront utilisées de façon systématique, a-t-il encore indiqué.