La saison cyclonique 2017, saison de tous les records, se poursuit. Chaque semaine ou presque, une nouvelle tempête, un nouvel ouragan. 
Après les Etats-Unis, et plus récemment la Caraïbe, c'est l'Amérique centrale qui essuie les effets d'une tempête, baptisée Nate. 
Le bilan provisoire fait état de 22 morts, 30 disparus, alors que Nate pourrait devenir ouragan sur sa route vers le Mexique et les Etats-Unis. 

22 morts et plus de 30 disparus dans 3 pays

Arbres déracinés, routes coupées, coulées de boue, glissements de terrain... Au Costa Rica, au Honduras ou au Nicaragua, ces pays qui ont subi les pluies diluviennes de Nate, c'est le même spectacle. 
La tempête a provoqué la mort de 11 personnes au Nicaragua, 8 au Costa Rica et 3 au Honduras, selon les autorités locales. Un bilan qui n'est que provisoire puisqu'il y a encore de nombreuses personnes portées disparues : 17 au Costa Rica, 7 au Nicaragua et 3 au Honduras.

Le Nicaragua est le pays le plus touché par la tempête. Rosario Murillo, porte-parole du gouvernement, estimait que plus de 10 000 personnes étaient impactées par Nate, qui a endommagé de nombreuses maisons. 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Au Costa Rica où a été décrété l'état d'urgence, écoles et administrations sont fermées. Les services d'urgence ont indiqué que plus de 5 000 personnes avaient dû abandonner leurs maisons, en raison des risques de glissements de terrain. Là-bas, l'une des victimes est une fillette de 3 ans, emportée par une coulée de boue. Les autorités ont même mis en garde les Costariciens de la menace des crocodiles dans les zones inondées.

L'ouragan Nate en route vers les Etats-Unis

Nate devrait gagner en intensité, à l'approche des terrres mexicaines, notamment la péninsule du Yucatan, selon le Centre américain des ouragans, le NHC.
Et c'est transformée en ouragan qu'elle touchera les Etats de la Floride, la Lousiane où l'état d'urgence a déjà été décrété par le gouverneur, John Bel Edwards.