Saint Barthélemy : Quand le pain vient, tout va

Le pain de Saint Barthélemy

Si sa voisine Saint Martin est dans l'attente de tout ce qui pourra l'aider à se relever, Saint Barthélemy, comme toujours, ne compte que sur elle-même. Signe de la vie qui reprend ses droits, les boulangers ont repris la confection des pains, qu'ils ont offerts aux passants

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

Effacer toute trace du passage d'Irma, c'est là la priorité de Saint Barthélemy. Pas seulement de la collectivité mais de tous les habitants de l'île. Déjà la rade de Gustavia affiche sa capacité à recevoir à nouveau les bateaux qui voudraient y accoster, et déjà, sur le port de commerce, tous les navires venus livrer les engins qui viendront compléter les efforts de l'île pour se remettre "en état de marche".
Rien n'est laissé au hasard; comme une partition interprétée à plusieurs mains, 
VOIR :

LE RETOUR DU PAIN

Difficile de trouver un Saint Barth qui désire quitter son Île. Beaucoup d'habitants sont partis mais, pour la plupart, ils n'étaient pas natifs de l'île. Devant l'infortune, ils ont choisi de partir. 
Les Saint Barths, eux, veulent rester chez eux et ceux qui sont à l'extérieur, veulent revenir au plus tôt, pour participer à la  reconsrtuction de l'île.
VOIR : 
 

RETOURNER A SAINT BARTH

 

les + lus