Il faisait partie du trio infernal. L’ouragan José, a tout simplement disparu, après avoir longé les côtes américaines, ces derniers jours, sans faire de dégâts.
Il ne reste plus que Maria, et elle semble avoir trouvé un nouveau compagnon de voyage. Elle a beau être repassée au stade de tempête tropicale, Maria, n’a visiblement pas terminé son périple.  Avec Lee, désormais seul ouragan, elle va traverser l’Atlantique. Ils devraient atteindre les côtes irlandaises dans 4 jours.

Maria et Lee en voie de fusionner

Maria a fait plus de 30 morts dans la Caraïbe. Désormais tempête tropicale, elle n'est plus aussi puissante que lors de son passage près de nos côtes. 
Lee, de son côté n'a jamais menacé les Antilles. Ouragan majeur, selon Météo France, sa trajectoire semble plutôt capricieuse. Alors qu'il faisait route vers les Etats-Unis, le phénomène a également changé de direction et fait désormais route vers l'Europe, comme Maria. L'ouragan est tout de même plus violent, avec des vents de plus de 175 km/h contre 120 pour Maria. 
NHC
Selon toute vraisemblance, Maria et Lee devraient fusionner dans les prochains jours, en route vers l'Europe et former une plus large dépression. 
Selon les prévisionnistes, les effets des phénomènes devraient se faire sentir d'abord sur l'Irlande, sans commune mesure avec ce qu'ont connu les Antilles, mais un mauvais temps est attendu dans les pays situés en Europe de l'ouest, parmi lesquels la France, dès dimanche et lundi. 
NHC

2017, une année cyclonique exceptionnelle

Il y a eu, jusqu'ici, 13 tempêtes tropicales et 8 ouragans dans l'Atlantique nord. Un record !
L'année 2017 a connu des cyclones exceptionnels, de par la puissance de leurs vents, leur durée et leur brusque intensification. On se rappelle que Maria est passée de la catégorie 1 à la catégorie 5, en moins de 24 heures. Un changement d'intensité qui avait même surpris les prévisionnistes. 
Irma est aussi un phénomène à part. C'est l'ouragan le plus puissant jamais mesuré sur l’Atlantique, qui est resté en catégorie 5 pendant plus de 3 jours, avec des rafales à 350 km/h. 
Mais tous ces ouragans que nous avons connu ont un point commun. Irma, José et Maria sont restés chacun classés 9 jours comme ouragan. Ça aussi, c'est exceptionnel.