D'Irma et de ses conséquences, ils en parlent, ils en parlent encore, ils en parlent presque pour exorciser ce qui s'est passé. Et pourtant, quand ils ferment les yeux, ils ont l'impression de revoir ces images, d'entendre le bruit de ce vent, si violent, que rien ne semblait pouvoir lui résister.
D'Irma, ils ont beaucoup dit, et ils ont encore beaucoup à dire.
Ils, ces hommes, ces femmes, ces enfants...
Ils, ces secouristes, ces pompiers, ces gendarmes, ces militaires, ces bénévoles...
Ils, ces journalistes, présents durant le passage du cyclone ou venue après, pour rendre compte de ce qui s'est passé...
Ils... des mots, des pleurs, des cris, des sentiments, des séparations, des départs sans retour, des retours avec l'espoir de revenir un jour...
Ils... sont dans ce magazine réalisé par les équipes de Guadeloupe 1ère... Une infime partie de tout ce qu'ils ont vécu durant ces quelques jours durant lesquels l'Île de Saint Martin a basculé dans une énorme blessure qu'elle voudrait maintenant guérir... Guérir avec le temps...
VOIR : 
SAINT MARTIN AU COEUR DU DESASTRE

Par la suite, certains seront placés devant un choix : Rester ou partir. Quand ils sont de l'île, partir ne s'envisage que pour mieux revenir. Quand ils viennent d'ailleurs, ils avaient souvent misé sur l'île pour vivre bien. Irma a changé leurs plans. Et ils partent souvent, sans songer à y revenir...
VOIR : 
LE DIFFICILE CHOIX DE L APRES IRMA


Pour aller plus loin, Voir aussi : "On s’est mis en mode survie" : des sinistrés de l’ouragan Irma racontent la semaine d’après à Saint-Martin