Air Antilles, Liat et Winair s'associent pour créer Caribsky

AIR ANTILLES EXPRESS
© P.Pétrine

Air Antilles Express, s'associe aux compagnies Liat, de la Barbade et Winair, basée à Saint-Martin, en partie hollandaise, pour faciliter et développer les dessertes inter-îles dans la Caraïbe. Le projet d'envergure se nomme "Caribsky".

Guadeloupe 1ère Publié le , mis à jour le

On le sait, voyager dans la Caraïbe, depuis les Antilles françaises relève du parcours du combattant... Des escales qui se multiplient, les tarifs qui s'envolent... Aller dans l'Hexagone, ou aux Etats-Unis, pays plus lointains, est beaucoup plus facile. 
C'est à partir de ce constat que trois compagnies ont décidé de s'allier. 
Trois compagnies qui ont un objectif commun : développer le trafic aérien dans la Caraïbe. 

Air Antilles se renforce

Le projet était dans les tiroirs depuis de nombreuses semaines déjà, mais le passage des ourangans Irma, José et Maria sur les îles caribéennes a décalé l'annonce officielle de ce partenariat, baptisé "Caribsky".
Partenariat né d'un constat simple : "Les îles des Caraïbes sont distantes en moyenne de 200 à 300 km mais il existe peu de connexions transversales. Nous allons donc mettre en connexion nos réseaux, mais aussi effectuer des rapprochements concernant l'exploitation, les réservations et la finance. Les passagers pourront ainsi aller d'un bout à l'autre de la Caraïbe avec un seul billet" expliquait Serge Tsygalnitzky, directeur général d'Air Antilles Express au magazine "Tour Hebdo".

Une trentaine d'escales

Jusqu'ici, Air Antilles proposait 14 escales dans la Caraïbe, soit 450 000 passagers sur une année. Parmi ces escales, Saint-Martin, Saint-Barth, la Dominique, San Juan à Puerto Rico, par exemple, ont été durement touchées par les ouragans. "La nature du trafic sur les îles les plus touchées va changer. Les ingénieurs et autres spécialistes de la reconstruction vont remplacer pendant quelques mois voire quelques années les touristes", ajoute Serge Tsygalnitzky.
D'où l'idée développer de nouvelles destinations.
Les premières vendues par Caribsky seront les îles de Sainte-Lucie et la Barbade, moins impactées. Viendront ensuite Trinidad, la Grenade ou Tortola. 
Au total, cette alliance desservira une trentaine de destinations caribéennes avec autant d'appareils. Les trois compagnies veulent permettre à leurs passagers de voyager avec un seul billet d'avion. 
Autre bon point de ce projet, Air Antilles dispose désormais d'accords avec les compagnies Air France et Corsair qui pourront aussi commercialiser ces nouvelles dessertes auprès des agences de voyages. 

Ce partenariat bénéficiera des fonds publics européens Interreg, à hauteur de 1,8 million d’euros.

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe