Grâce à son poulpe dansant de Mayotte, Gabriel Barathieu remporte le prix de la meilleure photo sous-marine

Pieuvre dansante ou zourit de mayotte
© Gabriel Barathieu | Pieuvre dansante ou zourit de mayotte

Un poulpe en train de danser dans très peu d’eau, c’est cet instant unique que Gabriel Barathieu a capturé dans le lagon de Mayotte. Ce cliché lui a permis de remporter le prix de la meilleure photo sous-marine. 

Cécile Baquey
Publié le , mis à jour le

Depuis 1965, le prix Underwater Photo of the year récompense les meilleures photographies sous-marines. Pour Gabriel Barathieu, vainqueur de ce prix 2017, c’est une consécration. "Tous les meilleurs photographes du monde participent à ce concours, explique-t-il à La1ère.fr. Le remporter est le but de chacun".

Gabriel Barathieu
© DR | Gabriel Barathieu

Des juges anglais

Cette année, il y a eu 4 500 photos venant de 67 pays. "Les trois juges anglais sont des pointures dans la photo sous-marine depuis plus de 30 ans, ajoute Gabriel Barathieu. Je n’étais même pas né quand ils ont commencé !"

Un zourit dans très peu d'eau

Pour ce prix, le photographe a choisi d’envoyer une photo qu’il estime unique, celle d’un poulpe dansant ! Il guettait un moment bien précis pendant les grandes marées à Mayotte. Gabriel Barathieu voulait très peu d’eau pour que son poulpe ressorte.


Réunion puis Mayotte

Pas de doute, l’animal semble danser dans l’eau. Le photographe explique à La1ère.fr qu’il a pris soin "de prendre un objectif ultra grand angle pour donner un effet de grandeur".  Après avoir vécu dix ans à La Réunion, Gabriel Barathieu s’est installé en début d’année à Mayotte. Un choix qu’il n’est pas prêt de regretter.