Le gouvernement n'a pas encore connaissance d'éventuelles pertes humaines à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin

Irma Saint-Barthélémy et saint-Martin
© HO / NOAA/RAMMB / AFP

Le gouvernement n'est pas encore en mesure de faire un premier bilan après le passage du Cyclone Irma à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy. Deux numéros d'appel d'urgence ont été mis à disposition du public. La ministre des Outre-mer Annick Girardin s'envole ce mercredi soir pour la Guadeloupe

La1ere Publié le , mis à jour le

Après le passage du Cyclone Irma à Saint-Barthélémy et Saint-Martin, les autorités n'ont pas connaissance pour l'instant de pertes humaines ni même du nombre de blessés. Les deux îles sont toujours placées en alerte violette, le degré maximal. 


"Nous sommes mobilisés pour agir très, très vite"

Sur le plan matériel, les premières informations laissent craindre d'importants dégâts, a notamment indiqué la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, qui s'envolera dans la soirée pour la Guadeloupe avec de nouveaux renforts humains et matériels. "Nous sommes mobilisés pour agir très, très vite", a t-elle précisé. Paris a activé la cellule interministérielle de crise, une soixantaine de professionnels de la sécurité civile avaient été envoyés en renfort en amont dans les deux îles. "Les équipes sont sur place. Deux équipes supplémentaires vont venir du continent, une autre va venir de la Guadeloupe". 

A Saint-Martin, "quatre bâtiments qui étaient les plus solides ont été détruits donc cela veut dire que, vraisemblablement, les bâtiments qui étaient plus rustiques sont partiellement ou totalement détruits", a indiqué le ministre de l'intérieur Gérard Collomb.  Il a indiqué aussi de nombreuses inondations: "dans les quartiers bas, il y a beaucoup d'eau, un mètre à peu près". Outre la préfecture "en partie détruite", obligeant "la préfète et 23 personnes" à se réfugier "dans une pièce bétonnée", "la caserne des pompiers est sinistrée", et plusieurs toitures de la gendarmerie se sont envolées. Guadeloupe 1ere indique que la toiture de l'hôpital de Saint-Martin a également été arrachée.

A Saint-Barthélémy, la caserne des sapeurs pompiers "est inondée sous 1 m d'eau", "les engins sont hors service, et le personnel est réfugié à l'étage". De "nombreux dégâts aux habitations" ont également été constatés. Dans les deux îles, précise la préfecture, il n'y a plus d'électricité, et à Saint-Barthélémy la centrale EDF est "inutilisable".

L'oeil du cyclone, d'environ 50 km de diamètre, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélémy et a ensuite touché Saint-Martin. Ces deux Iles du Nord avaient été placées dans la nuit en alerte violette, avec confinement des populations. Mais Annick Girardin a indiqué qu'il y avait "beaucoup à craindre" pour les quelque 7.000 personnes ayant "malheureusement" refusé de se mettre à l'abri.

Le président de la République, le Premier ministre et plusieurs ministres devaient se rendre à la cellule interministérielle de crise pour évaluer les dégâts ce mercredi à 19 heures. Deux numéros d'appel d'urgence sont à la disposition du public. Ils sont particulièrement destinés aux personnes ayant de la famille sur place.  
Cyclone Irma


Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe