Enquête de l'INED : la majorité des habitants de Mayotte ne sont pas nés dans l'île

Enquête à Mayotte
© Ornella LAMBERTI / AFP | Plus d’un adulte sur deux vivant à Mayotte n’y est pas né.

Une enquête menée par l'INED, l'Institut National des Etudes Démographiques, à Mayotte en 2015, révèle que plus d’un adulte sur deux vivant à Mayotte n’y est pas né. La majorité vient d'Anjouan, île voisine des Comores. L'émigration est également forte dans le 101e département français.

La1ère Publié le , mis à jour le

En 2015, plus d’un adulte sur deux vivant à Mayotte n’y est pas né. C'est ce que révèle une enquête inédite de l'INED, l'Institut national des Etudes Démographiques, menée à Mayotte entre septembre 2015 et mars 2016. Migrations, natalité et familles sont au cœur de cette enquête qui révèle que les natifs de Mayotte sont minoritaires dans le département. (Regardez les explications de Mayotte 1ère).

Enquête INED Mayotte
 

Les Anjouannais plus nombreux

Un peu plus de la moitié des adultes de 18 à 79 ans résidant à Mayotte en 2015 n'y sont pas nés, estime l'INED. Parmi eux, les natifs des Comores sont les plus nombreux : ils représentent 42% de la population du département. "Les personnes nées à Anjouan, l'île des Comores la plus proche de Mayotte, sont majoritaires (30%)", explique le rapport.
 
Les personnes nées en métropole forment quant à elles une part faible de la population mahoraise (8%). Selon l'INED, 21% des personnes nées à Mayotte ont une mère née à l'étranger, le plus souvent à Anjouan. Au total, seulement un tiers des adultes résidant à Mayotte y sont nés d'une mère elle-même native du département. Quatre résidents sur dix, âgés de 18 à 79 ans, sont ainsi de nationalité étrangère, la moitié d’entre eux étant en situation administrative irrégulière.
 

Forte émigration

"Au-delà des flux importants d'immigration, la forte émigration des jeunes natifs de Mayotte vers la métropole, et dans une moindre mesure vers La Réunion, contribue également à transformer et recomposer la population de Mayotte" est-il écrit dans ce rapport de l'INED. La moitié des jeunes nés à Mayotte n'y résident pas.
 
Par ailleurs, 30 % des adultes nés à Mayotte, et qui y résident, ont déjà séjourné plus de six mois en dehors de l’île. (Regardez ci-dessous l'interview de Mayotte 1ère).
Conseiller INED Invité JT