Jacques Toubon : le défenseur des droits s'implique en Outre-mer (Transversale société en vidéo)

Jacques Toubon
© CITIZENSIDE/YANN KORBI / CITIZENSIDE.COM | Jacques Toubon, le défenseur des droits
David Ponchelet

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a rendu son rapport annuel le 27 janvier dernier. En 2014, près de 100 000 demandes d’interventions lui sont parvenues. Le premier motif de saisine reste la discrimination fondée sur l’origine. Qu’en est-il de l’Outre-mer ? 

Dans les Outre-mer les situations attentatoires aux droits et aux libertés fondamentales sont nombreuses. A Mayotte près de 4 000 enfants sont en danger.
Des enfants principalement issus de l’immigration comorienne dont les parents ont été expulsés et qui se retrouvent livrés à eux-mêmes.

Le prédécesseur de Jacques Toubon, Dominique Baudis, décédé en avril 2014, s’était déplacé en février 2012 à Mayotte. Il avait interpellé le gouvernement mais la situation de ces enfants n'a cessé de se dégrader. De même en Guyane, en 2011 et en 2012, des associations ont fait des saisines collectives pour interpeller le Défenseur des droits, sans succès.

La Halde était intervenue en 2009 dans ce département d'Amérique Latine mais depuis, rien. Jacques Toubon a annoncé que l'Outre-mer fait partie de ses priorités, aujourd'hui, il est l'invité de Transversale Société.