Les maladies des peaux noires (Transversale santé en vidéo)

vitiligo
© DR
Tessa Grauman

Les peaux noires sont plus susceptibles de développer des problèmes dermatologiques. Elles cicatrisent plus difficilement. Autre particularité: les femmes, à force de se tresser, sont plus exposées à la chute des cheveux. On en parle avec des dermatologues spécialistes des peaux noires et métissées.

A Nouméa à 7 heures du matin, le soleil tape comme à midi à Paris. On ne peut donc pas s'exposer de la même façon dans le nord de l’hexagone ou à Saint-Pierre et Miquelon qu’aux Antilles, en Nouvelle-Calédonie ou à la Réunion.
Et même si les peaux noires sont naturellement mieux protégées des rayons ultra violets que les peaux claires, des mélanomes -  forme grave du cancer de la peau - peuvent apparaître, sur la paume des mains, sous la plante des pieds et sous les ongles.

Les peaux noires et métissées ont aussi pour particularité de marquer plus facilement que les peaux claires, et de développer certaines affections. Comme les cicatrices chéloïdes, qui sont particulièrement disgracieuses, et la dermatosis papulosa nigra, sorte de petits grains de beauté qui se développent sur le visage et qui, eux peuvent présenter un certain charme (cf. l'acteur Morgan Freeman). 
 
Gare aussi aux produits éclaircissant pour la peau. Les crèmes à la cortisone, au clobétasol et au mercure peuvent se révéler dangereuses pour la santé. Quant aux cheveux crépu, l'utilisation des produits lissant et le recours à la technique du tissage favorisent ce que l'on nomme en langage savant "l'alopécie de traction". En clair: la chute des cheveux.

Regardez Transversale santé :


Une émission présentée par Tessa GRAUMAN                     
Avec la participation du docteur Catherine Solano
Réalisation : Daniel Arachtingi
 
Responsable de la collection Transversales: Catherine Barry