Le chikungunya, la dengue et le zika, trois maladies transmises par des moustiques présents dans tous les Outre-mer

MOUSTIQUE
© © 1ere
Tessa Grauman

La dengue et le chikugunya sont déjà présents partout outre-mer. Le zika ne se trouve qu'en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie. Mais aux Antilles, en Guyane et dans l'océan indien, on trouve les moustiques capables de transmettre le virus.

L'aedes albopictus qui a provoqué l'épidémie de chikungunya à la Réunion en 2005 est aux portes des Antilles, de la Nouvelle Calédonie et de la Polynésie.
Mais le virus n'a pas attendu l'arrivée du moustique pour prospérer en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. Et pour s'introduire dans les îles du Pacifique. Car son cousin l'aedes aegypti, présent dans ces régions est lui aussi vecteur de la maladie.
En réalité, les deux moustiques sont capables de transmettre le chik, la dengue et le zika.


Le zika

Pour l'instant le zika reste cantonné aux îles du Pacifique, mais il faudrait peu de chose - une personne infectée qui voyage dans une autre île - pour que le virus apparaissent à Mayotte ou en Guyane, par exemple.


Le chikungunya

Aujourd'hui les Antilles et la Guyane sont en situation d'épidémie de chik, avec 147 000 cas recensés. Pendant ce temps la recherche progresse dans les domaines de la lutte anti vectorielle et des traitements.
A la Réunion des chercheurs travaillent sur des moustiques stérilisés. A Lyon, le laboratoire Sanofi Pasteur commence à fabriquer un vaccin contre la dengue, tandis qu'à Paris, l'Institut Pasteur développe un autre vaccin contre le virus du chikungunya. 

Les invités :
Anna-Bella Failloux: entomologiste, chercheuse à l’Institut Pasteur
Yvon Perrin, chercheur à l’Institut de recherche pour le Développement à Montpellier
André Yébakima, directeur du centre de démoustication de la Martinique (en duplex )