La bipolarité est une vraie maladie ... mais elle se soigne !

La bipolarité
© DR

Les maladies mentales sont parfois difficiles à cerner. La bipolarité qui se caractérise par des périodes de déprime et des épisodes maniaques met du temps à être diagnostiquée, en moyenne dix ans. Mais des traitements adaptés évitent les crises.

Tessa Grauman
Publié le , mis à jour le

Arrêter de dormir, dépenser de façon compulsive, parler à tout vitesse et sans s'arrêter : tous ces comportements peuvent être les signes d'une crise maniaque, versant "haut" de la psychose maniaco-dépressive. Cette maladie que l'on désigne aujourd'hui par le terme "bipolarité" se manifeste également par des périodes de grave dépression.

La bipolarité est difficile à diagnostiquer parce que les crises de déprime et d'exaltation peuvent être dissociées dans le temps. Mais la maladie est bien réelle et touche entre 2 et 4% des Français. Elle est à la fois douloureuse et très invalidante, car les dépressions tout comme les crises maniaques vous éloignent du monde et de vos proches.
Pourtant des médicaments appelés thymorégulateurs permettent aux malades de mener une vie normale .

En outre-mer, où la vie privée est difficile à préserver en raison de l'exiguïté des territoires, il n'est pas facile d'assumer ce genre de maladie mentale. Des associations viennent en aide aux proches des malades pour les soutenir et les conseiller.

regardez Transversale Santé :


Les invités:

Docteur Olivier Gay, psychiatre, au service hospitalo-universitaire de santé mentale à l’hôpital Saint-Anne à Paris
Laurence Rousseau, auteure de « Vivre sereinement avec son trouble bipolaire ».
 
Marguerite Bourgeois présidente de l’UNAFAM Martinique, association qui vient en aide aux familles concernées par la maladie mentale
 
Une émission animée par Tessa Grauman avec la participation du docteur Catherine Solano.
 

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe