Formation professionnelle et formation à distance

Formation à distance
© @geralt/pixabay | 10 000 Ultra-marins suivent les formations à distance du CNED
Sébastien Letard

La formation tout au long de la vie et partout! Cela pourrait être le slogan de la formation à distance. Grâce aux nouvelles technologies, le secteur du e-learning devrait plus que doubler en 5 ans. 

Dans un monde professionnel où les carrières sont de plus en plus hachées, où les compétences exigées sont de plus en plus pointues, quand le chômage Outre-Mer dépasse les 20%, le sujet de la formation professionnelle est devenu essentiel pour l’économie. C’est aussi un marché à lui tout seul.

Plus de 30 milliards d’euros sont alloués chaque année à la formation professionnelle, financée, dans l’ordre, par les entreprises, les régions, l’Etat et l’Europe… Mais le problème du coût n’est pas le seul soulevé.
 
Avec près de 62 000 organismes publics et privés dans le secteur, celui-ci peut apparaître comme un véritable maelström. D’autant plus que le professionnalisme de certaines structures privées est mis en doute. La multitude d'organismes publics ne rend pas le système plus clair. La cour des comptes pointe régulièrement les dérives du secteur. 

Particulièrement dynamique, la formation à distance. Elle est présente de longue date dans la préparation aux concours, notamment dans la fonction publique. Les nouvelles technologies ont permis l'arrivée de nouveaux acteurs qui visent notamment les formations dans les nouvelles technologies, le management ou le commerce. Des 

La loi de mars 2014 a réformé la formation professionnelle pour la rendre plus efficace et plus adaptée aux besoins de la société. Ses résultats son mitigés. Principale nouveauté, le compte personnel de Formation (CPF). Il est censé accompagner le salarié tout au long de sa vie. Il créé un compte rechargeable de droits à la formation qui suit le salarié en cas de changement d'entreprise ou de perte d'emploi. La mise en place s'avère compliquée et plus longue que prévue. 
Autre nouveauté, la réforme du système de financement. Elle a pour but d'éviter les abus et de faire le tri entre les différents organismes. En Martinique, la région met aussi en place une certification des quelques 400 structures de l'ile. Des évolutions qui font grincer des dents les professionnels du secteur, notamment à la Réunion.

Transversale Conso reçoit deux invités : 
- David Bouin, directeur marketin du CNED. Le centre national d'enseignement à distance compte 10 000 élèves Outre-Mer. 
- Vincent Charretier, le président de Formation Dom-Tom, structure basée en Martinique qui compte 200 élèves dans les 5 Dom.


Une émission de Sébastien Letard avec la participation de Jacques Maillot.
Réalisation :  Diane Koné, Bruno Dessommes
Coordination : Gladys Say