Transversale Conso : la ruée vers l'eau

Eau
© dr
Sébastien Letard

Depuis juillet 2010, l'accès à l'eau potable est reconnu par l'ONU comme un droit fondamental. Pourtant, 2 millions de Français ne bénéficient pas d'un raccordement aux réseaux, dont plusieurs dizaines de milliers Outre-mer. Pour d'autres, la qualité ou la régularité du service ne sont pas assurés.

Pour la plupart d'entre nous, elle coule avec une telle évidence au robinet que son origine ne pose plus question. Pour d'autres, elle fait cruellement défaut.
Sur certains atolls du pacifiques, c'est la question de la ressource en eau douce qui est cruciale. A Tahiti, c'est la qualité de l'eau du robinet qui pose problème. En Guadeloupe, les collectivités ne parviennent à maintenir les réseaux en état. A la Réunion ou en Nouvelle-Calédonie, c'est la sécheresse qui inquiète. 

Partout, l'eau potable a un coût. Comment expliquer les disparités entre les Antilles et la Réunion ? Comment la qualité de l'eau est-elle contrôlée ? Comment est-elle gérée ? Quels dispositifs existent pour les plus démunis ?

Depuis 4 ans, des associations et des élus défendent une nouvelle proposition de loi pour renforcer la solidarité et garantir un accès à une eau potable pour tous et partout.

Regardez ci-dessous notre numéro de Transversale Conso consacré à l'eau en Outre-mer. 



Invités : 
Marillys Macé, la directrice du Centre d’Information sur l’Eau
Emmanuel Poilâne, le directeur de la fondation France Libertés- Danielle Mitterrand