Chevaux, loto, casino : bingo ! [Transversale conso en Vidéo]

Chevaux, loto, casino
© La 1ère.fr
Sébastien Letard

Plus de 850 millions d’euros ! C’est la somme dépensée chaque année par les Ultramarins dans les loteries, les jeux ou les paris sportifs. Une personne sur deux joue. Mais tous les jeux ne sont pas permis. La pratique est très réglementée et pour certains, elle vire à l'addiction. 

Ça gratte, ça mise, ça joue ou ça bluffe… Du PMU au poker en ligne, du loto aux combats de coqs en passant par le casino… Le jeu est roi Outre-mer.
 
La Française des Jeux est présente partout à l’exception de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis et Futuna.
Après une arrivée à Mayotte en 2013 et en Nouvelle-Calédonie en 2014, la Polynésie et Saint-Pierre et Miquelon sont les seuls territoires où le PMU n’est pas encore implanté. Les lotos, bingos y sont présents. De même que les traditionnels combats de coqs qui attirent les paris. De nouveaux casinos voient le jour ou sont en projet. Et depuis 2011, l’autorisation des paris et des jeux en ligne a donné au phénomène des jeux d’argent une nouvelle dimension.
 
Les Ultramarins ont la réputation d’être accros au jeu. Les chiffres fournis par les organes de jeux – l’activité est très contrôlée par l’Etat – ne confirment pas forcément ce préjugé. Au PMU, les mises sont par exemple moins importantes qu’en métropole. Mais le nombre de parieurs est plus élevé, notamment chez les femmes.

Transversale Conso reçoit deux invités.
Laurent Vieules, directeur régional du PMU pour l’Ile de France et l’Outre-mer
Et Jean-Michel Costes, directeur d’études à l’observatoire des jeux.


Du divertissement à l’addiction

Pour 3 à 4 % des joueurs, l’espoir du gain entraîne des pratiques à problème. Pour 1% d’entre eux, le jeu est même devenu une addiction : endettement, troubles relationnels, mensonge….
 
Des interdictions de jeu peuvent être prononcées, parfois à la demande du joueur dépendant. Elles sont efficaces pour les casinos. Mais le dispositif actuel semble largement insuffisant pour les jeux en ligne. Une aide psychologique peut aussi être apportée :

- Joueurs Info Service (organisme public): 09 74 75 13 13

- SOS Joueurs (association proposant un service d’écoute) : 09 69 39 55 12

- L’observatoire français des drogues et des toxicomanies (pour des informations en ligne)

Une émission animée par Sébastien Letard 
avec la participation de Jacques Maillot.
Réalisation : Bruno Dessommes et Daniel Arachtingi
Responsable de la collection Transversales : Gladys Say