L’Orkes Péi d’Olivier Ker Ourio en concert à Dusseldorf

Olivier Ker Ourio Olivier dans nos studios Radio Outre-mer 1ère en juin 2014
© Louis-Gerard Salcede | Olivier Ker Ourio dans nos studios Radio Outre-mer 1ere en juin 2014
Louis-Gérard Salcède

Après une soirée au studio de l’Ermitage mardi à Paris, Olivier Ker Ourio présente l’Orkès Pei au Festival de jazz de Dusseldorf ce vendredi en Allemagne

La ville de Dusseldorf accueille le plus grand Festival de Jazz d’Allemagne (le Dusseldord Jazz Rally). Pour  l’harmoniciste Olivier Ker Ourio c’est un honneur et plus que cela que de participer à ce grand rassemblement musical.
 
« Le but du jeu en montant l’Orkès’ Péi avec des musiciens de la Réunion, c’est évidemment que cette musique puisse s’exporter, puisse voyager. Etre présents en Allemagne concrétise les efforts que l’on dépense par rapport à ce projet et c’est important que l’album que nous sortons ait un rayonnement au delà de la Réunion et de la France métropolitaine ».
 
Après le concert de sortie de l’album « L’orkès Péi » en début de semaine au Studio de l’Ermitage à Paris et un autre au centre des musiques Didier Lockwood à Dammarys les Lys (en région parisienne), l’étape allemande n’est que du bonheur pour la troupe qui s’est déjà produite à la Réunion et à l’île Maurice.
 
« L’orkès Péi, c’est la rencontre entre le jazz et le maloya cette forme de musique traditionnelle de la Réunion » poursuit Olivier Ker Ourio. C’est une rencontre entre ces deux univers dans la lignée de ce que j’ai pu faire par le passé dans « Somninker » avec Danyel Waro. Ici, neuf musiciens vivant à l’île de la Réunion sont réunis sur l’album. Un opus qui revisite quelques standards de l’ile auxquels Olivier Ker Ourio a ajouté des compostions personnelles.
 
Extrait de l'Orkès Péi  Live Paris Jazz Festival en juillet 2014 au Parc Floral de Vincennes :