HERMANN : deuxième à Angoulême (VIDEO)

Hermann
Jean-Marie Chazeau

Hermann, "sans pardon"...

Le dessinateur belge Hermann a raté de peu la consécration au 42éme Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême, où le vote des accrédités a tourné en faveur du mangaka japonais Otomo. Hermann peut se consoler à l'idée qu'à bientôt 77 ans, il est toujours en activité. Ce qui n'est plus le cas du créateur d'Akira depuis longtemps. Avec son fils Yves H, le dessinateur belge de Jeremiah sort une nouvelle BD/Western "Sans pardon". Ici pas de cow-boys et d'indiens, pas de bandits et de justiciers, pas de bons et de méchants, mais que des méchants. Par ses méthodes, le shérif Masterson n'a rien à envier à Buck "l'outlaw" qu'il poursuit. Et si Buck se jette dans la gueule du loup, c'est aussi par besoin de revoir son fils Jeb, qui ne lui en demande pas tant. Des relations père/fils, tiens, tiens, et si cela avait quelque chose à voir avec le duo d'auteurs, les Huppen père et fils, Hermann et Yves H ?

"Sans pardon" de Hermann et Yves H. (Le Lombard)