"Les Figures de l'ombre" : à géométrie raciale

Les Figures de l'ombre
© 20th Century Fox
Jean-Marie Chazeau

Un excellent film à l’affiche mercredi partout en France, pile pour la journée de la femme : les Figures de l’ombre. Le récit reconstitué de la participation active et méconnue de femmes afro-américaines à la conquête spatiale, au sein de la NASA. En pleine ségrégation raciale…

Les "calculatrices de couleur"

On les appelle les computers coloured, c’est écrit sur le panneau à l’entrée de leur salle : des calculatrices de couleur, pour désigner ces scientifiques afro américaines regroupées à part pour leur travail. Elles calculent les trajectoires, les probabilités, tout ce qui est nécessaire pour lancer des objets dans l’espace, et bientôt des hommes, et les récupérer… C’était au temps où l’ordinateur n’était que balbutiant, et où les femmes restaient à la maison, et les noirs à l’arrière du bus…
Alors une femme noire scientifique à la Nasa dans les années 50….

Parfaitement incarnées

Taraji P. Benson, Octavia Spencer et Janelle Monae incarnent à la perfection trois de ces femmes, qui ont participé à la conquête spatiale, en pleine compétition avec l’URSS. On verra sur le générique de fin les photos celles qui les ont inspirées, décorées par Barack Obama à la Maison Blanche. Car elles ont su s’imposer, parfois en allant en justice, pour pouvoir étudier au milieu des blancs, en pleine ségrégation raciale et pouvoir devenir ingénieur…

Toilettes réservées

Dans ce film, Kevin Costner incarne le patron de ce département de la NASA, qui osera aider ces femmes à braver le plafond de verre et les interdits racistes, dans une scène mémorable où il vient briser le panneau affichant « toilettes réservées aux gens de couleurs »… Car le temps presse, et ces femmes ont un rôle à jouer dans le premier vol d’un Américain dans l’espace…
Empathie avec ces figures historiques méconnues, suspens et tension autour de la rivalité avec les soviétiques dans la conquête spatiale, c’est sans doute un hymne appuyé aux grands mythes de la société américaine, mais le coup de projecteur est réussi.
 
Les Figures de l'ombre (2016), film américain de Theodore Melfi. 
Avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monàe, Kevin Costner, Kirsten Dunst.