Elysée 2017, le journal

Présentation en alternance par Jean-Marie Chazeau et Edwige Saint-Thomas. 

Elysée 2017, le journal

Virements et indépendance

Charlotte Girard / programme JL Melenchon
© FTV

Les drôles de comptes de la famille Fillon, le souverainiste François Asselineau contre l’indépendance des autres, et l’immigration outre-mer vue par la France insoumise.

Jean-Marie Chazeau
Publié le , mis à jour le

Les affaires de la famille Fillon

Le Réunionnais Ferdinand Mélin-Soucramanien, le déontologue de l'Assemblée nationale, s'est saisi de la question des costumes de luxe offerts à François Fillon.
Ce matin, selon le Parisien, les enquêteurs s’intéressent à des virements que les enfants Fillon auraient effectués pour reverser à leur père une partie de leurs salaires perçus à l’Assemblée nationale.
Demain le candidat de la droite et du centre est convoqué par les juges du parquet national financier, pour une probable mise en examen.

Valls soutien de Macron ? 

Le Parisien qui annonce que Manuel Valls va soutenir Emmanuel Macron dès le premier tour, ce que l’ancien Premier ministre a démenti. Hier à Trinité, en Martinique, dernière étape de sa tournée antillaise, Benoît Hamon a indiqué ignorer si Manuel Valls serait ou non présent dimanche à Bercy, où le candidat du PS attend 15 000 personnes…
 

Souverainisme et indépendance...

Le souverainiste François Asselineau, l’inconnu de la présidentielle, a dépassé le seuil des 500 parrainages requis. Candidat de l’Union Populaire et Républicaine, il est favorable à la sortie de la France de l’Union européenne. Mais pas à la sortie de la Nouvelle-Calédonie de la France. C’est ce qu’il a dit  à Marie-Carline Chardonnet.

François Asselineau


Immigration outre-mer

De son côté, Jean-Luc Mélenchon veut que s’applique un droit du sol intégral outre-mer, y compris en Guyane et à Mayotte. Il souhaite abroger le « visa Balladur » qui réglemente la circulation des personnes entre Mayotte et les Comores. La co-auteure du programme de la France insoumise, Charlotte Girard, estime que l’immigration est d’abord un problème économique et social. Elle l'a dit hier à Célia Cléry et Thierry Monconthour, dans l’émission Outre-mer politique, sur France Ô.