Départ de la Mini-Transat ce dimanche de La Rochelle vers le Marin en Martinique

Mini Transat 2017
© Breschi | Mini Transat 2017

La Mini-Transat, créée il y a 40 ans, est une course en solitaire pas comme les autres. Amateurs et pros la disputent. Les plus grands marins y sont passés. Cette année, la course compte deux ultramarins : le Guadeloupéen Keni Piperol et le Polynésien Guillaume Combescure. 

La1ère.fr Publié le , mis à jour le

Le départ de cette transatlantique sera donné dimanche à La Rochelle pour les 81 skippers, dont 10 femmes, à bord de petits voiliers (6,50 m) et à destination du Marin en Martinique, via une escale à Las Palmas de Gran Canaria (Espagne), soit 4050 milles de course (7500 km). Les meilleurs mettront une semaine environ pour atteindre l'Espagne et 2 semaines pour toucher au but de ce rendez-vous bisannuel.


Deuxième défi sur l'Atlantique

Après la Transat AG2R l'an dernier, le marin Guadeloupéen Keni Piperol va se lancer un deuxième défi sur l'Atlantique, cette fois-ci en solitaire, sur un tout petit bateau de 6,50. Ses parents et son directeur sportif sont derrière lui. Regardez le reportage d'Eric Cintas et d'Emmanuel Morel :

Keni Piperol soutenu pour la Mini Transat


D'Arue à La Rochelle

Guillaume Combescure en avait rêvé, le voilà donc au départ de la Mini Transat à La Rochelle. Le skipper Polynésien, originaire du Yacht Club d’Arue, prend cette course comme un défi personnel, mais avec l'ambition de faire un résultat. Regardez le reportage d'Eric Cintas et Emmanuel Morel:

Guillaume Combescure Mini Transat

 

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe