Décès de Jean Rochefort, inoubliable interprête du "Crabe Tambour", tourné à Saint-Pierre et Miquelon

Jean Rochefort Le crabe tambour
© DR

Jean Rochefort, monstre sacré du cinéma français, est mort ce lundi 9 octobre à l'âge de 87 ans. Dans sa voluminuse et époustouflante filmographie, "Le crabe Tambour", tourné en 1976 à Saint-Pierre et Miquelon. 

David Ponchelet
Publié le , mis à jour le

Tourné en 1976 sur les grands bancs de terre-Neuve et à Saint-Pierre et Miquelon, le Crabe Tambour, réalisé par Pierre Schoendorffer, reste un film à part dans la filmographie de Jean Rochefort, décédé ce lundi 9 octobre 2017, à l'âge de 87 ans. Jean Rochefort y incarne un officier de Marine, atteint d'un cancer du poumon, qui se voit confier un ultime commandement, celui de l'escorteur d'escadre Jauréguiberry dont c'est également la dernière mission avant son désarmement. Il est chargé de l'assistance et de la surveillance de la grande pêche sur les bancs de Terre-Neuve. Le commandant mène aussi une quête plus intime, celle de revoir une dernière fois un homme qu'il avait connu et auquel il avait donné sa parole, qu'il n'avait finalement pas tenue.

Affiche Le Crabe Tambour
© DR

En 1977, lors de la sortie du film, Jean Rochefort résume l'histoire du film (archives INA)

 

Un tournage hors norme

Jean Rochefort évoque dans cette autre archive issue de l'INA les conditions de tournage. L'équipe de tournage a vécu sept semaines sur un escorteur d'escadre, entre le Labrador et Saint-Pierre-et-Miquelon, plongés dans le quotidien des marins. Ce contexte donne une authenticité au film, eux-mêmes ne jouaient plus mais vivaient leurs rôles.


Pour ce film, Jean Rochefort a obtenu un César du meilleur acteur. Regardez la bande-annonce du film :



 

Votre avis nous intéresse !

Participez au Grand Jury des Médias d'Outre-mer (et gagnez un chèque cadeau par tirage au sort)

Je participe