Crimes de Montluçon : trois hommes mis en examen pour le double meurtre de retraités

Montluçon
© La1ère | Le 3 mars, les corps des époux Deglinocenti âgés de 71 et 85 ans, ont été découverts à leur domicile, rue Raquin.

Depuis début mars, trois personnes âgées ont été retrouvées mortes à Montluçon. Trois hommes, dont Zaki un jeune Mahorais, ont été mis en examen pour le double meurtre du couple de retraités. Cette affaire semble liée à un viol et à un autre homicide. Trois informations judiciaires sont ouvertes.

La1ère.fr (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Trois hommes, dont Zaki, un Mahorais de 18 ans, ont été mis en examen pour le double meurtre d'un couple de retraités début mars à Montluçon (Allier), une affaire qui semble liée à un viol et à un autre homicide survenus récemment dans cette ville, selon le parquet de Cusset.
 
Trois informations judiciaires sont désormais ouvertes pour faire la lumière sur ces crimes commis en dix jours à Montluçon et les éventuels liens entre les suspects.
 
La troisième information judiciaire a été ouverte ce lundi, contre X, pour "homicide volontaire précédant ou accompagnant un autre crime, actes de torture ou de barbarie, tentative de viol et vol en réunion avec dégradation au préjudice d'une personne vulnérable", après le meurtre d'une personne âgée de 74 ans dont le corps avait été retrouvé le 13 mars à son domicile. Cette victime habitait dans le même quartier que le couple de retraités tué chez lui dans la nuit du 2 au 3 mars et les modes opératoires de ces meurtres présentent des similitudes.
 

Zaki sur les lieux de l'homicide de Jeanine Ponce

Dans l'affaire du double meurtre, Zaki, un jeune Mahorais de 18 ans, déjà mis en examen et incarcéré pour le viol en réunion d'une jeune femme commis le 11 mars, a été mis en examen samedi pour "homicides volontaires précédant ou accompagnant des actes de torture ou de barbarie au préjudice de personnes vulnérables et également vol avec dégradation", précise le parquet.
 
Ce suspect a également reconnu sa présence sur les lieux de l'homicide de la victime de 74 ans, Jeannine Ponce et "un certain niveau de participation", tout en impliquant un homme faisant l'objet, par ailleurs, d'un mandat de recherches pour le viol en réunion.
 

Six personnes peut être impliquées

Deux autres suspects du double meurtre, dont un mineur, ont par ailleurs été mis en examen et placés en détention provisoire dimanche.

Dans cette dernière affaire, jusqu'à six personnes pourraient être impliquées en tout, certaines étant aussi soupçonnées dans les deux autres. Un des co-auteurs présumés du double meurtre pourrait être déjà détenu, pour complicité, dans l'affaire du viol en réunion. Un autre pourrait être celui qui fait l'objet du mandat de recherches et un dernier suspect, pas encore identifié, pourrait l'être assez rapidement, selon le parquet.
 

Analyses ADN et expertises informatiques en cours

Pour l'ensemble de ces crimes, des analyses ADN et des expertises informatiques sont en cours, dans le but de déterminer le rôle précis et la responsabilité des différents suspects, tous ne reconnaissant pas leur implication. Une douzaine d'enquêteurs du SRPJ de Clermont-Ferrand travaillent sur ces trois affaires, en relation avec le procureur de la République à Cusset, Éric Mazaud.

Que pensez-vous de la nouvelle présentation des articles 1ère ?