Crimes de Montluçon : le jeune Mahorais mis en examen pour le troisième homicide

Montluçon
© La1ère | Des anonymes déposent des fleurs devant le domicile de Jeanine Ponce, 74 ans, tuée lundi 13 mars, à Montluçon.

Zaki 18 ans a été placé en garde à vue et mis en examen dans le cadre de l'enquête sur l'homicide de Jeanine Ponce, le 13 mars. Le jeune mahorais est déjà soupçonné d'être impliqué dans le double homicide des époux Degl'Innocenti et le viol en réunion, deux autres affaires qui ont secoué la ville.

La1ère Publié le , mis à jour le

Après avoir été placé en garde à vue, Zaki, jeune mahorais de 18 ans a été mis en examen pour l'homicide de Jeanine Ponce. Le corps de cette femme de 74 ans avait été retrouvé à son domicile de de Montluçon le 13 mars. Il s'agit donc d'une avancée de plus dans les enquêtes sur les crimes qui ont secoué la ville de Montluçon en mars dernier.

Mis en examen dans deux crimes déjà

Le jeune mahorais Zaki avait déjà été mis en examen dans l'affaire du double homicide des époux Degl'Innocenti qui a eu lieu le 3 mars dernier, et dans l'affaire du viol en réunion et séquestration du 12 mars.

Un mineur impliqué

Comme Zaki, une autre personne a été mis en examen pour l'homicide de Jeanine Ponce. Il s'agit d'un mineur de 17 ans lui aussi originaire de Mayotte et interpellé le 24 mars à Clermont-Ferrand. Il est soupçonné d'avoir aussi eu un rôle déterminant lors des deux autres crimes.