Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Un collectif de policiers en colère dénonce l'agression d'un de leurs collègues à La Réunion

Publié le , mis à jour le
20170414 Policier agressé
© Réunion1ère
David Ponchelet

Le MPC, Mouvement des Policiers en Colère, dénonce l'agression dont a été victime un policier à La Réunion. Leur collègue a été sérieusement blessé par un détenu. Le MPC s'indigne des conditions d'exercice des policiers.

Sur sa page Facebook, le MPC, Mouvement des Policiers en Colère, s'indigne de l'agression dont a été victime un fonctionnaire de police de La Réunion. Le détenu dont il avait à la garde au CHU de La Réunion l'a agressé. Le policier a eu les deux bras fracturés et 26 points de suture au visage et au crane. Regardez le reportage de Réunion 1ère :

policier


"Pas des super-héros"

Le MPC estime que le policier n'aurait pas du se trouver seul pour garder ce détenu. "Nos policiers ne sont pas des super-héros, non". Il explique par ailleurs que la police, déjà en sous-effectif, ne devrait pas avoir à assurer ce type de mission : "Quand nous manquons déjà constamment d'effectifs sur tout le territoire, il faudrait encore que nous renforcions d’autres services de la fonction publique, au péril de notre sécurité, sans ne rien dire !"

Le communiqué du MPC sur sa page Facebook (Verbatim)

On n’oublie pas les Dom-Tom! Pensées au collègue de la Réunion.
 
On dit « Merci qui » ? … Toujours aux mêmes bien entendu!!!
Un collègue avait pour mission d’assurer, SEUL (!!!) , la garde d’un détenu dans un Centre Hospitalier, et résultat des courses : le collègue se fait très violemment agresser et le détenu prend la fuite !...Qui va payer l’addition ? Notre collègue sans nul doute!
Nos policiers ne sont pas des supers héros, NON !
Ce sont des hommes et des femmes, également citoyens de la République méritant respect et protection, qui doivent assurer la sécurité de tous et toutes ! Or, pour faire leur devoir, ils reçoivent des ordres totalement illégaux mettant jusqu'à leur vie en péril !
ce rythme là, en laissant un collègue SEUL assurer la surveillance d’un détenu en milieu hospitalier au milieu d'autres malades et du personnel, plus personne ne pourra pas assurer la sécurité de qui que ce soit !
IL FAUT QUE CELA CESSE !
Chère Administration,
Commençez déjà par redéfinir les missions de chacun :
Est ce à NOUS, collègues, d’assurer la garde de détenus en milieu hospitalier ???? Les surveillants pénitentiaires, « pratiquant » ces personnes là quotidiennement dans leurs murs, n'ont-ils pas plus compétence en la matière ??? N’avons-nous déjà pas suffisamment à assurer sur la voie publique sans qu’on nous assaille en plus de missions « accessoires » ???
Recrutez ensuite des effectifs et permettez à ceux-ci de recevoir une véritable formation et d'être correctement équipés pour assurer la sécurité du peuple!!!...Au lieu de supprimer des postes en faisant des jeux de passe-passe pour redéployer un peu partout, et donner ainsi l’illusion d’une présence en nombre sur le terrain, tout en vous cachant derrière des explications tordues sur la réduction des tâches administratives !!
...Alors là, peut être, chacun pourra-t-il correctement travailler afin de veiller à la sécurité de tous !
Quand nous manquons déjà constamment d'effectifs sur tout le territoire, il faudrait encore que nous renforcions d’autres services de la fonction publique, au péril de notre sécurité, sans ne rien dire !
Soutien au collègue agressé par ce détenu… victime de l'administration et de ses excès de zèle !
Doubles fractures aux deux bras et 24 points de sutures au crâne !!!!

 

Le "Mouvement des Policiers en Colère"

Le MPC est né à la suite des manifestations de policiers en octobre 2016 dans l'hexagone. Cette association de policiers dénonce le manque de moyens des forces de l'ordre, elle réclame des peines plus sévères envers les agresseurs des policiers et une révision des règles de la légitime défense.